Friday, February 03, 2006

Fonds des Retraités Militaires Fatigués

Comment libérer notre sport national de ce colonel qui le préside sans aucun vote?
Elle est où cette presse nationale qui a fait tout son possible pour éloigner Zaki?


Nos journalistes ne cessent pas de poser des grands points d'interrogations à chaque fois que notre sport national fait face à un echec international, des questions qui restent fatalement sans réponses, pour remedier à ce fléau, on a créé le centre national d'auto-réponse (en miniscule pour éviter ces généraux et colonels!), et comme répondeur on a mis cette phrase : "pas de communication avec nos militaires".

Et pour mieux comprendre notre situation, revenons sur les lieux ou plutôt les temps de crime, l'hors de la compagne "Morocco 2010", les pays concurrents et pour deséquilibrer notre candidature se sont basés tous sur ce point faible; "le sport marocain est dirigé par des militaires..." (je dirai plutôt qu'il est mal dirigé par ces gens!!!), et comme notre centre d'auto-réponse n'était pas encore opérationnel, aucune réponse ni réaction n'a était faite par notre fédération, en l'occurence F.R.M.F. (voir le titre ci-dessus!)...

Sans doute notre expérience fait bien partie de beaucoup d'autres essayées dans des pays voisins, mais la durée de vie de notre cas est surement l'unique.

Alors jusqu'à quel point sommes nous prêts à assumer ces décisions négatives de nos anciens et actuels responsables militaires de sports (je n'ose pas dire sportifs...), et pour ceux qui parlent d'une presse libre au Maroc, pourquoi on a jamais pu parler ouvertement de ce sujet.

Amazigh!
P.S: billet posté le 04.10.05 et j'ai trouvé qu'il mérite d'être re-posté!

0 Comments:

Post a Comment

<< Home