Monday, January 02, 2006

Des figures a vendre !

Sommes-nous satisfait de la qualité et l'utilité des infos diffusés sur nos différents journaux et magazines nationaux?

Tous les lecteurs marocains ont remarqué dernièrement les différents changements que connaissent notre presse écrite au niveau de la présentation, un look aussi attirant que les sujets traités, sans oublier les grands titres "à la une" qui n'ont rien à voir avec le contenu. Devant l'absence total de l'art de l'écoute chez nous, le citoyen marocain s'encercle dans la routine de boycoter quelques journaux et magazines, et chercher a remplir le vide par un nouveau design.

C'est vrai que dans un pays où l'ignorance bat tous les records, les photos sont beaucoup mieux vendues que les sujets, mais le plus grave c'est de voir que notre presse prend ceci comme un point fort pour vendre et accroitre ces chiffres d'affaires, et des fois en voyant ce qui est diffusé, on sent cette différence entre toutes les éditions, et on croit même que quelques-uns ont l'authorisation de diffuser ce qui leurs semble le mieux demandé, surtout en parlant des secrets du palais et autres sujets qui étaient pas longtemps que cela interdit a en parler, et cette interdiction est toujours valable pour ceux qui ne sont pas authorisés.

A notre grand étonnement on se retrouve face à une vague d'informations où le vérité est difficile a trouver sans une loupe, et les vedettes (je veux dire les journalistes..) continues a afficher leur photos devant et au-dessus de chacun de leur sujet pour les connaitre en public, dans les cafés et partout, ce qui me laisse parler franchement d'un manque de professionalisme et de compétences, mais Lhamdolilah, ils nous restent encore quelques journalistes vrais qui refusent de faire parti de ce groupe et de céder à cette phobie, ceux qui garde encore le côté noble de ce métier.

Toujours au sujet de mettre sa photo à côté de chaque sujet écrit, on se retrouve des fois et dans la même édition de voir la photo du même journaliste jusqu'à trois fois, il ne manque que de les photograpier sur différentes positions et décors, ainsi les lecteurs ne vont plus avoir marre de regarder leurs figures, ici notre vedette est heureux en faisant son grand sourire, et sur ce sujet il se trouve qu'il est un peu malheureux, c'est normal, il faut faire un peu du théatre selon le sujet traité.

Entre toutes ces photos, nous lançons un grand cri d'alarme et nous demandons une presse compétante, une presse qui joue tout simplement son rôle en informant les citoyens de la vraie situation dans laquelle on se retrouve.

Et pour ne pas agraver les choses plus que cela, je vais pas vous parler de nos deux chaînes télévisés cette fois, en vous laissant le droit de les juger vous même.

Stop!

6 Comments:

Blogger Foulla said...

je vois que l'on s'acharne a critiquer les journalistes marocains..d'abord Larbi,ensuite toi et surement d'autres suivrint a voir les commentaires chez Larbi..sauf que toi au moins, tu as fais allusion aux autres journalistes honetes..peu nombreux mais faisant de leur mieux et payant cher leur devouement ..merci Amazigh,tu ne cesseras de m'etonner avec tes posts ,fort interessants.

10:23 AM, January 03, 2006  
Anonymous lili said...

:) très drôle ton post.. Tu sais transmettre tes sentiments de frustration dans une ambiance pleine de bonne humeur ;)
Tu sais le journalisme est parmi les métiers où l'on trouve le plus de "mourtazi9a" qui s'en foutent de la qualité de leur travail.. Ce qui compte pour eux c est de vendre l'info, qu elle soit vraie ou fausse, pertinente ou banale... Bref.. Mais faut savoir aussi une chose, c est que ce n'est pas que le cas du Maroc.. au Canada aussi, la presse est pleine de sujets trop vides que l'on vient discuter avec un air de sérieux (exemple: faut il interdire ou non les clubs d'échangistes etc.. Alors qu on ne parle jamais de la guerre d Iraq ni de la Palestine.. Enfin à l occasion quoi, une fois par an:) , et, plus révoltant encore, les journalistes en questions ne connaissent pas bcp sur le sujet..
Enfin bref... Aujourd'hui on vit dans un monde où les médias exercent bcp de pouvoir sur les gens, du coup, les journalistes sont très orientés par une main puissante au dessus, qui leur dicte ce qu'il faut dire et jusqu'où aller, et quoi camouffler, à tel point que bcp de fois on sent que la presse met l'accent sur un sujet trop banal pour nous désorienter du vrai problème!

9:37 PM, January 03, 2006  
Blogger Foulla said...

ioau sidi,ton post est encore selectionne http://cyber.law.harvard.edu/globalvoices/author/farah/
Keep up my friend;-)

5:08 AM, January 04, 2006  
Blogger Amazigh said...

Bonjour,
- Merci Foulla pour ton commentaire, ça me donne envie de continuer et de faire bcp plus d'éfforts... et je crois que je vais mettre aussi ma photo sur ce blog, question de garder un peu les droits d'auteurs!!!

- lili: tu as bien exprimé et résoulu ce sujet en parlant des journalistes 'mourtazi9a'. Merci pr ta visite.

Amicalement... Tanmirt!

3:42 AM, January 05, 2006  
Anonymous Anonymous said...

Bonjour Amazigh!

J'ai vraiment éclaté de rire en lisant votre billet. Ce que j'aime bien chez vous c'est cette quête de l'équilibre, donc de la critique constructive.

Amina

4:55 AM, January 05, 2006  
Blogger Amazigh said...

Chère Amina,
ça fait plaisir d'entendre ceci, et surtout de votre part.

Merci et A+

9:23 AM, January 06, 2006  

Post a Comment

<< Home