Tuesday, October 11, 2005

La lumière noire !

à la mémoire de chaque clandestin mal-traité...

Je l'ai vu de loin, là bas à côté de nul part, brillant comme une pièce de monnaie au milieu du désert, reflétant les lumières du jour et nuit, et je m'empressais à courir sans arrêt, il s'éloignait de plus en plus et des obstacles de chaque côté m'empêchaient de m'avancer, des hommes et des femmes, des enfants filles et garçons, me criant et m'appelant de mon nom, je connaissais personne d'eux et je ne perdais pas mon temps, je continuais à courir sans arriver à toucher mon objectif, encore quelques pas me disant d'une voix basse, je savais que personne n'était avec moi pour m'entendre mais comment se détacher de cette peur dans laquelle nous vivons encore, on souhaitait tellement l'oublier avec ce nouvel air de changement, un changement qu'on entendait sans jamais le sentir, comme cette lumière qui me fait courir, par ambition ou par peur, par volonté ou par obligation, par amour et espoir, l'espoir de vivre un jour une vie meilleure comme dans nos rêves, des rêves qui commançaient à nous échapper et à s'éffacer de nos mémoires, des mémoires épuisées plaines de trous noirs nous laissant dans le vide, vivre, survivre, sans savoir pourqoui on est là, et comment sommes nous arrivés à ce point, se mal-traitant, se tuant par ces regards de désespoir qui nous menacent, qui nous afaiblie et nous fait perdre nos valeurs, notre respect, notre personnalité, qu'on cherche à trouver chaque jour, sans jamais y arriver, et chacun de nous se met à courir rien que pour ne pas rester le dernier, courir juste pour faire comme les autres, courir vers cet objectif, ce changement, cette lumière qui redevienne de plus en plus noire et qui nous fait perdre, notre humanité... éteignez-là!

AMDH!!!

6 Comments:

Blogger KAtti said...

salut amazigh :

tu sais a coeur vaillant rien d''impossible : avec le courage on vient à bout de tout ,il faut juste savoir que l'apparence n'est pas tjr la réalité . en plus de faire son devoir sans se péoccuper des critiques. et comme en dit :
" petit à petit , l'oiseau fait son nid"

5:40 AM, October 12, 2005  
Anonymous slix said...

Azul,
Hélas chez nous la torture ne fait pas de différence entre le noir et le blanc, le jour et la nuit, le grand et le petit, le coupable et le présumé coupable...donc faut pas trop s'étonner

1:52 PM, October 12, 2005  
Blogger Wardinair said...

Amazigh, tu sais quoi, y'a juste un Harrag ou un Zmagri qui pourra sentir exactement ce que ressentent les subharaiens refoulés de Sebta et Mélilia...
Nos propres Harragas passés maitres dans l'art du Hrig se sont vus surpassés par les subsahariens...
No comment!

8:21 AM, October 13, 2005  
Blogger Amazigh said...

Salut les amis,

> katti: alors qu'on se souhaite bon courage.

> slix: je ne m'étonne pas cher ami, j'essaye juste de comprendre ce qui se passe!!!

> wardinair: les notre sont surpassés vu qu'ils ont tjrs la possiblité de faire un pas en arrière, mais les autres massakin, ils choisissent de creuver ici que de faire ce long trajet encore vers leur pays.

Merci et A+

5:03 AM, October 17, 2005  
Anonymous lili said...

Azul,
Moi le lendemain de ces evenements j'avais un peu comme "honte" devant mes camarades de classe noir africains subsahariens... Et pourtant nos propres citoyens ne sont pas mieux traités...
Kada lfa9rou ane yakouna koufrane! La pauvreté dénude les humains de ce sentiment, hélas!

10:45 AM, November 06, 2005  
Blogger Amazigh said...

Salut lili,

Ce n'est pas à nous d'avoir honte, les citoyens marocains ont montré encore une fois qu'ils sont prêts à partager leurs modestes moyens avec leurs frères subsahariens... Mais notre gouvernement et pour appuyer et accélerer l'obtention des 40 milions d'euros auprès du parlement européen a pousser le bouchon (HADO RAH FR3OH!!!) et les choses se sont passés comme on les a vécu, notre gouv a bien voulu que ces photos fassent le tour du monde et c'est fait... les rusés!

Amicalement.

2:00 AM, November 07, 2005  

Post a Comment

<< Home